Afrique Innovation forme 200 journalistes et 180 développeurs web et mobile

16 March 2017

Actualités informatiques

Alors que la téléphonie mobile et, dans une moindre mesure l'internet, se développent, les médias sont amenés à anticiper la mutation vers le numérique des consommateurs africains. S'il existe plusieurs initiatives étrangères sur ce marché jugé prometteur, les acteurs africains manquent encore d'un nombre suffisant de professionnels dans le domaine des technologies de l'information et d'un accès au capital pour développer de nouveaux services et contenus.

Dans ce contexte, le projet Afrique Innovation vise à accompagner une nouvelle génération de professionnels africains des médias dans la création et le développement de produits et services d'information innovants en phase avec l'évolution des technologies, des usages et avec les attentes des citoyens du continent.

Afrique Innovation accompagne à la fois des journalistes et des développeurs web porteurs d'idées innovantes pour collecter, traiter et diffuser l'information à l'ère de l'internet, des téléphones mobiles, des réseaux sociaux, du journalisme de données et de l'ensemble des nouvelles techniques qui bousculent l'écosystème des médias en Afrique. Le projet vise à améliorer la qualité, l'impact et l'audience du journalisme africain en ligne en s'appuyant sur des modèles économiques qui favorisent l'indépendance.

Dans un environnement en rapide mutation, CFI choisit de soutenir les acteurs des médias sociaux mais aussi les médias traditionnels en transition numérique, les créateurs de contenu et les développeurs en contribuant à leur professionnalisation et à leur fédération.

À travers un dispositif de formation en ligne ( MOOC) et des actions sur le terrain, le projet ambitionne de favoriser la naissance et le développement d'un écosystème associant journalistes et développeurs informatiques pour inventer les médias de demain.

« Le Mooc Afrique Innovation a offert tout ce dont un journaliste à besoin pour être en adéquation avec les exigences du web 2.0. Les enseignements sur le data journalisme, les réseaux sociaux ou tout simplement les outils de veille sur internet m’ont particulièrement impressionné ! »

Noël Somé, ingénieur développeur, participant du MOOC « Journaliste »

Bénéficiaires du projet

les médias traditionnels présents aux conférences de sensibilisation aux enjeux de l'innovation

200 journalistes et développeurs web et mobile dans le cadre des hackathons qui se dérouleront dans 7 pays

180 développeurs web et mobile dans le cadre des data bootcamps

les journalistes, blogueurs, designers et développeurs inscrits au MOOC

les porteurs de projets qui se présentent au concours Afrique Innovation

 

Lire+