Afrostream : plongez dans les coulisses de l'aventure avec Tonjé Bakang

2 October 2017

Technologies et Convergence

Le 13 septembre 2017, deux ans quasiment jour pour jour après le lancement du service de vidéo à la demande Afrostream, nous arrêtons la commercialisation des abonnements. Le service ferme définitivement en France, Royaume-Uni Belgique, Luxembourg, Suisse et dans 24 pays africains dont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée-Bissau, le Sénégal ou encore le Togo. Merci aux milliers d’abonnés qui nous ont fait confiance et aux centaines de milliers de fans qui nous ont suivis sur les réseaux sociaux.

« L’entrepreneuriat est un jeu de coup par coup, il suffit d’en rater un pour que tout s’arrête. »

C’est la fin d’une aventure entrepreneuriale formidable débutée en novembre 2013, il y a presque quatre ans. La fermeture d’une entreprise est toujours un choc pour un entrepreneur mais c’est aussi une expérience et des enseignements qui constitueront un capital précieux pour d’autres projets ainsi qu’une réserve de savoir et de ‘best practices” que je serai ravi de partager avec d’autres entrepreneurs.

« J’ai mené Afrostream jusqu’ici mais il est possible d’aller encore bien plus loin. »

Nombreux sont ceux qui vivent l’annonce de cette fermeture avec tristesse. Certains spéculent déjà sur les raisons qui nous ont amenés à cette fin prématurée. Je tiens donc à partager avec vous une première prise de recul sur la naissance, la croissance puis la fermeture d’Afrostream en France.

Un OVNI dans le paysage audiovisuel

Afrostream est né d’un constat simple, les films et séries africaines, afro-caribéennes et afro-américaines méritent d’avoir une plus large diffusion. Un public en quête de représentation ou de découvertes n’a pas toujours facilement et légalement accès à ces contenus aspirationnels. La solution que nous avons apportée est un service de streaming légal par abonnement proposant plus de 2000 heures de contenu disponible sur les ordinateurs, téléphones, tablettes et depuis l’été 2016 sur les box de plus de 12 millions de foyers en France dans l’offre de Bouygues Telecom et sur la TV d’Orange.

Lire+