En Afrique francophone, RFI et France 24 restent des références selon Africascope 2016-2017

2 October 2017

A la une

RFI et France 24 ont toujours le vent en poupe sur le continent africain. , selon les résultats de l’étude Africascope réalisée par Kantar-TNS au Burkina Faso, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Mali, en République démocratique du Congo (RDC) et au Sénégal, ces deux médias français ont enregistré de fortes audiences dans les grandes capitales d’Afrique francophone en 2016-2017.

L’enquête indique que RFI arrive en tête des radios internationales et se maintient dans le Top 5 des radios les plus écoutées quotidiennement (toutes radios confondues). Entre le quart et les deux tiers de l’ensemble de la population qui l'écoutent chaque semaine dans les différents pays sondés.

Notoriété renforcée pour la radio mondiale

RFI a une notoriété au niveau des cadres et dirigeants. Dans certains pays comme au Mali par exemple, l’enquête révèle que 94% des cadres et des dirigeants écoutent la radio française mondiale chaque jour. Selon l’enquête, en Afrique francophone, RFI est connue dans la zone par la quasi-totalité de la population.

A Abidjan, elle occupe le rang de la première radio à Abidjan, où 20,1% de la population et 54% des cadres et dirigeants l’écoutent chaque jour. A Libreville également, elle est la première radio écoutée avec ses 36,2% d’audience quotidienne et 71% chez les cadres et dirigeants.

La notoriété de RFI se confirme également sur le numérique. Elle a atteint un nouveau record de trafic avec une moyenne de 2,9 millions de visites mensuelles en très forte croissance (+47% vs 1er semestre 2016).

Tout comme pour RFI, les avis recueillis auprès des personnes sondées indiquent que France 24 reste la 1ère chaîne d’information internationale.

France 24, la chaîne d'information la plus prisée en Afrique francophone

Chaque semaine, cette chaîne de télévision enregistre une audience moyenne de 46% au niveau les sept pays de l’étude. France 24 arrive également en tête des chaînes suivies par les cadres et dirigeants des pays de l’Afrique francophone, soit 85%.

Mais c’est au Gabon que France 24 enregistre sa plus forte audience où 65,4% de la population la suit chaque semaine. Tout comme RFI, 94% des cadres et dirigeants maliens suivent la chaîne de télévision chaque semaine.

La télé fait également des progressions sur le numérique. En effet, l’enquête avance que France 24 connaît une nouvelle hausse de son trafic avec une moyenne de 2,4 millions de visites mensuelles sur la période dans l’ensemble des pays étudiés, soit une augmentation de 22% comparativement aux chiffres du premier semestre 2016.

En tout, il ressorte de cette enquête Africascope 2016-2017 que les deux chaînes du groupe France Médias Monde sont toujours plébiscitées par les cadres et dirigeants auprès desquels elles continuent d’être des références en matière d’information. Une notoriété renforcée par leurs offres numériques.

Ces résultats de France 24 et RFI, complétés par ceux de TV5Monde sur cette même vague 2016-2017, montrent une nouvelle fois l’attachement à la complémentarité du bouquet de chaînes françaises et francophones, qui séduit un grand nombre de téléspectateurs et auditeurs dans la région.

Notons que Africascope 2016-2017 est une enquête réalisée en face-à-face de septembre à novembre 2016 et de mars à mai 2017 auprès d’un échantillon représentatif de la population âgée de plus 15 ans à Ouagadougou (Burkina Faso), à Douala et Yaoundé (Cameroun), à Abidjan (Côte d’Ivoire), à Libreville (Gabon), à Bamako (Mali), à Kinshasa (RDC) et à Dakar (Sénégal).