Télévision : La folie des séries dans le monde…et en Afrique?

13 July 2017

Production Audiovisuel

Sur RFI - Par Amaury de Rochegonde - samedi 1 juillet 2017

A l’occasion du festival Séries Séries, qui s’est tenu du 28 au 30 juin à Fontainebleau, retour sur le succès des séries dans le monde où les productions locales sont devenues majoritaires.

Il y avait Séries Séries à Fontainebleau, Séries Mania à Paris, il y aura l’an prochain le festival international des séries de Lille, soutenu par l’Etat et celui de Cannes, appuyé par Canal +. Sans oublier dès 2018 un festival Séries Séries à Ouagadougou, au Burkina Faso, pays du Festival panafricain du cinéma. Cette festivalmania dans les séries montre bien à quel point la série est devenue un enjeu majeur de la télé. Et connaît un nouvel essor avec les plateformes internet du type Netflix, la vidéo à la demande ou la télé de rattrapage.

Selon Eurodata TV Worldwide, c’est même le genre favori de l’audiovisuel mondial : on le retrouve sur 43 % des écrans soit deux points de mieux que l’an dernier, loin devant le divertissement, le cinéma ou le documentaire. Si l’on regarde les fictions présentes sur les écrans, dans plus de huit cas sur dix ce sont des séries.

Les productions locales à destination de l’Afrique francophone doivent aussi être encouragées. Pour l’heure, selon le réalisateur-producteur Issaka Sawadogo qui importe Séries Séries à Ouagadougou, c’est encore loin d’être le cas.

Pourtant, l’étude d’Eurodata montre que les séries importées dans le monde viennent d’abord de Turquie, de Russie ou d’Inde. Bref, que la série est bien le lieu de création d’un autre monde.

Tout l’article ici.