Afrique : Emergence de la production de nouvelles séries

13 July 2017

Production Audiovisuel

Les téléspectateurs africains semblent particulièrement aimer se divertir devant la télévision, aussi à travers les fictions, principalement avec les telenovelas et les sitcoms, qui viennent en grande partie d’Amérique.

Cependant, l’auditoire apprécie également les feuilletons locaux tel que « Ma famille » qui revient, avec l’actrice ivoirienne Akissi Delta, sous le nom de « Ma grande Famille », ou comme The Queen diffusé en août 2016 ; ce programme a quasiment doublé la part d’audience de la chaîne Mzansi Magic en Afrique du Sud. Cette série se concentre autour de la vie d’Harriet Khoza, femme, épouse, mère de famille et femme d’affaires, dont la famille cache un lourd secret.

Les comédies sont également plébiscitées avec, par exemple, Kabour W Lahbib : il s’agit d’une sitcom qui traite des modes de vies nomades et citadins, dont la diffusion a commencé en juin 2016 sur la chaîne 2M au Maroc, ou l’amusante série « Les Vigiles », diffusée en Côte d’Ivoire, qui raconte avec humour l’histoire de deux gardiens de sécurité sortant de l’ordinaire.

Par ailleurs, dans un contexte plus sérieux, on constate l’émergence de la production de séries portant sur des thématiques comme la politique, des complots et des enquêtes thriller. Ainsi, National Security, sortie en juin 2016 sur RTI1, traite l’histoire de l’unité spéciale en charge de la lutte contre la criminalité en Côte d’Ivoire. Et The Governor, sortie en juillet 2016 sur EbonyLife au Nigéria, raconte l’ascension d’une femme au poste de gouverneur.

Lire aussi : Série Series en 2018 au Burkina, le 1er festival de séries en Afrique

 

Suite.