Afrique : A ce jour, 25 pays disposent d’au moins un service TNT

13 July 2017

A la une

TNT en Afrique : Le processus de migration vers la TNT progresse, mais de nombreux pays cherchent encore des financements et des accords PPP (Partenariat Public Privé).

La mise à jour du rapport de Balancing Act sur TNT en Afrique est sortie. Sylvain Béletre, analyste-consultant fournit ici un résumé de l’état des lieux à juin 2017 pour les lecteurs de Balancing Act:

A ce jour, 25 pays ont lancé la TNT (incluant 8 pays qui ont coupé l'analogique /ou ASO* en cours), 11 pays ont lancé un pilote (comme la Côte d’Ivoire), 13 pays préparent la migration et 7 pays n'ont rien fait.

Les 25 pays (soit 44% du nombre total d’Etats en Afrique) ayant lancé la TNT possèdent au moins un service TNT, voire plusieurs, principalement disponible dans les grandes zones urbaines.

D’ici 2019, et si les déploiements et les financements prévus ne prennent pas de retard, 36 pays africains devraient avoir lancé la TNT… et d’ici fin 2020, entre 36 et 45 pays d’Afrique disposeront d’une solution TNT. Ces prévisions dépendent des aléas de la vie politique, sociale et économique de ces pays.

Sur 56 Etats africains listés dans le rapport, ce sont entre 64 à 80% des Etats du continent Africain qui disposeront de la TNT en 2020.

Des défis restent à surmonter. Les Etats africains qui doivent encore lancer la TNT sont à la recherche de financement, des bons partenaires technologiques, d’un cadre juridique adapté et de contenus répondant aux attentes des citoyens.

Devant le satellite, le haut débit internet et la TV payante, la TNT reste pour l’instant le moyen le moins cher pour accéder aux principales chaînes de télévision gratuites : un simple adaptateur TNT suffit.

Voici le lien vers le rapport payant en anglais.

Des études sur mesures sur ce segment peuvent être réalisées par les consultants de Balancing Act et son réseau de partenaires.

 

NB : ASO=Analogue Switch Off=coupure de l’ancien signal analogique.