L’explosion des évènements liés à l’Afrique

16 May 2017

A la une

F Louis Vuitton

Ci-dessus, une oeuvre de l'expo Art/Afrique, le nouvel atelier’, dans la Collection de la Fondation Louis Vuitton à Paris.

 

 

En Occident, on assiste depuis quelques années à une explosion d’évènements liés à l’Afrique. En 2017, cette tendance s’accélère : De New York à la France, en passant par le Royaume-Unis, l’Allemagne ou la Belgique, les cultures et les économies africaines s’exportent et sont particulièrement à l'honneur en Occident. Et pas seulement auprès des pouvoirs publics : entrepreneurs, startupers, influenceurs, investisseurs, grands groupes privés se mettent au diapason du grand continent.

Certains de ces évènements existent depuis longtemps, d’autres rappellent le passé mais la majorité se tourne aussi vers une nouvelle vision de l’avenir. Voici la nouvelle Afrique, 'Terre d'Initiatives, de Cultures et d'Entrepreneurs' à travers une petite sélection d'évènements.

Au Pavillon des cinémas du Monde du Festival de Cannes 2017, une table-ronde consacrée aux jeunes talents qui feront le cinéma africain de demain aura lieu lundi 22 mai à 17 h (les détails sont dans cette édition).

Du 30 mai au 1er juin 2017 à Abidjan, place au Discop Africa, le plus grand marché des pros du secteur audiovisuel en Afrique francophone. Au menu des conférences : la production locale, la distribution et une session spéciale sur 'Comment le numérique peut-il accélérer le développement de l’industrie audiovisuelle en Afrique subsaharienne francophone ?'. Un sujet traité en profondeur le 30 mai prochain avec une table ronde d'exception (#MyDiscop #CôteDIvoire).

A voir absolument : ‘Art/Afrique, le nouvel atelier, une exposition qui constitue un panorama de la création récente de l'Afrique, dans la Collection de la Fondation Louis Vuitton jusqu’au 28 août 2017. Belle scénographie, belle mise en valeur des œuvres, beaucoup de couleurs, de grands artistes engagés du moment : c'est fun, c'est ludique et cela donne même envie d'acheter, voir de créer soi-même. La FLV met la crème de l’art contemporain africain sur le piédestal qu’il mérite, et vend des objets liés à l'Afrique dans son magasin (sacs, coussins, objets déco...).

La semaine dernière à Paris, au cinéma l’Arlequin de la rue de Rennes, le NollywoodWeekFestival, un événement annuel a fait découvrir au public français quelques-unes des meilleures productions du cinéma Nigérian. C’est aussi devenu une plateforme de rencontre régulière entre réalisateurs, acteurs, scénaristes nigérians et leurs confrères français pour faire du business.

Jusqu’au 25 juin 2017, les Galeries Lafayette célèbrent le dynamisme de la scène émergente avec Africa Now’. Artistes et créateurs investissent l’ensemble des magasins, à travers des happenings, des conférences, des pop-up stores et des collections mode et maison exclusives. Africa Now est une manifestation joyeuse, mode, tendance  et colorée : Une célébration de la jeunesse qui crée aujourd’hui pour mieux inventer l’Afrique de demain. Le photographe Lakin Ogunbawo s’expose en vitrines, l’artiste Joël Andrianomearisoa s’installe sous la Coupole et la commissaire d’exposition Marie-Ann Yemsi invite une toute nouvelle génération d’artistes du continent africain à la Galerie des Galeries.

Au musée du quai Branly - Jacques Chirac, l’expo ‘L'Afrique des routes’ a fait beaucoup parler d’elle. Et l'Exposition ‘Picasso Primitif’, organisée en collaboration avec le Musée national Picasso-Paris fait couler de l’encre et attire les foules.

Depuis sa création en 1986, le musée Dapper a contribué à la connaissance des arts africains avec la conception de nombreuses expositions. Par la rigueur de ses travaux et le soin apporté à la mise en espace des objets, il est devenu l'un des principaux endroits à Paris où l'on peut admirer des arts de l'Afrique, auxquels s'ajoutent désormais tous les autres aspects culturels des diasporas issues du Continent noir, notamment ceux des Caraïbes et de la Guyane. Expos en cours : Chefs-d'oeuvre d'Afrique, prolongée jusqu'au 18 juin 2017 ; et Les Mutants de Soly Ciss jusqu’au 14 juin 2017. La projection le 20 mai 2017 de ‘Half of a Yellow Sun’, une fiction de Biyi Bandele (Un amour dans la tourmente de l'histoire), film inédit des salles en France et interdit au Nigeria. Hélas, le musée fermerait prochainement ses portes "faute de financement"...

A New York, le MoMa présente la première rétrospective nord-américaine de Moustapha Alassane (1942-2015), pionnière du cinéma dans le Niger nouvellement indépendant dans les années 1960 et 1970 (voir dans cette édition).

En réponse à une augmentation exponentielle de la demande sur le marché de l’art, commissaires-priseurs et galeries se sont également lancés dans la brèche africaine. En 2016, les ventes d'art contemporain africain ont augmenté de 20 % environ. Christie's avait réalisé le plus haut résultat de son histoire pour de l'art «premier», 11, 5 millions d'euros, le 23 juin 2016, à Paris. Une autre vente aux enchères historique a eu lieu le 15 décembre 2017 au soir à l’hôtel Drouot, celle de la collection de Madeleine Meunier mariée à Aristide Courtois et Charles Ratton, deux des plus grands collectionneurs d’art africain du XXe siècle. Sotheby's a annoncé sa première vente d'art africain contemporain le 16 mai 2017 à Londres. Les prix s’envolent.

L'Afrique était aussi à l'honneur d'Art Paris Art Fair 2017 : Du 30 mars au 2 avril, curieux et amateurs d'art s'étaient donné rendez-vous sous la nef du Grand Palais pour l'édition 2017 d'Art Paris Art Fair. L'occasion d'admirer une belle sélection d'œuvres modernes exposées par 139 galeries internationales, et notamment celles d'artistes contemporains africains, culture célébrée cette année, après le Japon l'édition précédente. A cette occasion, Vogue.fr a sélectionné ses 15 œuvres coups de cœur aux couleurs d'une Afrique multiple, profondément créative : cliquez ici pour voir la selection.


A partir du 10 mai 2017 à Paris, au musée de l’homme (de nos jours, ne devrait-on pas dire ‘musée de l’être humain’ ? cela sonne moins bien?), Impressions Mémorielles, est une exposition réunissant le travail de 10 photographes français, africains, brésiliens, sur le thème de la traite négrière et de l’esclavage. (voir dans la section opportunités de cette édition)

A Abidjan, le 10 mai, l’Association des Antillais et Guyanais de Côte d’Ivoire (AAG-CI) a organisé la journée nationale française de commémoration de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions avec différentes activités pour célébrer cette journée mémoire qui a pour thème principal cette année « La traite et l’esclavage : Refus de l’oubli ». Comme disent les tweets, ‘#Commémoration #10Mai2017 fut la Journée commémorative du souvenir de l'esclavage et de son abolition. N'oublions jamais’.

De prestigieux établissements de formation, tels SciencePo Paris et HEC (voir le communiqué «Africa Days» relayé dans cette édition) ont également fait un point sur l’Afrique. Le Club Développement International de l'Association des diplomés d'HEC Paris (HEC Alumni) a par ailleurs organisé son 2ème voyage de découverte d'un pays d'Afrique : au Kenya, du 29 septembre au 7 octobre 2017.

C’est reparti pour une troisième édition de «Une semaine Eurafricaine au cinéma». Cette année ce sera du 12 au 18 juin 2017, toujours au studio des Ursulines, Paris 5ème avec une belle programmation et une conférence (voir les détails dans cette édition).

 

Dans nos récentes éditions, nous avons annoncé quelques évènements clefs, surtout ceux qui valent le détour, ainsi que ceux qui sont importants pour les secteurs de l'audiovisuel - voir dans cette section (mis à part l'ensemble des festivals de films africains qui deviennent trop nombreux pour tous les lister) et des NTIC en Afrique.

Voici d'autres évènements sur le site de TV5Monde Afrique.

 

Les cultures africaines sont célébrées dans de nombreux domaines et inspirent certains acteurs. Un communiqué des Galeries Lafayette résume parfaitement la situation : «Art, mode, design, musique… L’Afrique créative est en pleine ébullition. Une effervescence culturelle qui transcende les frontières et raconte un monde en transformation.»

Depuis que l’Afrique est plus visible, les décideurs occidentaux comprennent mieux les enjeux et les atouts du continent. Alors, effet de mode, effet boule de neige ou tendance mondiale ? Phénomène qui va s’inscrire dans la durée par des actions concrètes, ou pas ? Appropriation, valorisation du patrimoine africain, ou redistribution des cartes ? L’avenir le dira, mais en attendant, une partie du monde occidental a braqué ses projecteurs sur l'Afrique, et certains jouent le jeu.

(Par Sylvain Béletre pour Balancing Act). 

 

Ci-dessous, des oeuvres de l'expo ‘Art/Afrique, le nouvel atelier’, dans la Collection de la Fondation Louis Vuitton à Paris.

F Louis Vuitton5

 

F Louis Vuitton4

 fondationlouisvuitton

 

__________________

Les titres de cette édition :
 
La veille de l'audiovisuel en Afrique, 16 mai 2017 - No 63
 
Production Audiovisuel
Diffusion Audiovisuel
Distribution Audiovisuel
Eco-finances
Règlementations
Technologies et Convergence
Plus