Un Fespaco 2017 félicité!

9 March 2017

A la une

Ci-dessous : Alain Gomis a remporté l’Etalon d’or de Yennenga 2017 avec son film ‘’Félicité’’.

Alain Gomis

Felicite affiche

La clôture du 25e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), samedi 4 mars 2017 au palais des sports de Ouaga 2000, a été chaleureusement applaudi par ses invités. De magnifiques prestations d’artistes musiciens et danseurs nationaux et étrangers ont rythmé cette clôture. Organisé tous les deux ans depuis 1969, le Fespaco est l'un des plus importants festivals de cinéma d’Afrique. Pour Balancing Act, Sylvain Béletre fournit un rapide aperçu des nombreux faits que l'on peut retenir de cette édition.

Après avoir remporté l’Etalon d’or de Yennenga 2013 avec son film ‘’Tey’’, Alain Gomis a raflé l’Etalon d’or (avec 10 millions de Fcfa, soit USD 16,000 ou 15,000 Euros) et le Prix du Meilleur Son pour son film Félicité, également primé d'un Ours d’argent à la Berlinale 2017 le mois dernier. Alain Gomis est le 23e réalisateur et le deuxième réalisateur après Souleymane Cissé, à remporter deux fois l’or. L’Etalon d’argent est revenu au Béninois Sylvestre Amoussou pour son film ‘’L’orage africain’’, tandis que que l’Etalon de bronze a été remporté par le marocain Saïd Khallaf pour son film ‘’A mile in my shoes’’. Ibrahim Koma est monté sur le podium avec le Prix de la Meilleure Interprétation Masculine dans le film WÙLU, réalisé par Daouda Coulibaly. La série TUNDU WUNDU, d’Abdoulahad Wone, produite avec la participation d’A+, elle quand a elle reçu le Prix de la Meilleure Série. C’est la première fois que le Prix des célébrités est attribué à une dizaine de comédiens venant de dix pays africains.

 Felicite actrice film

 

L'édition 2017 a su étonner les festivaliers par quelques innovations. Grande première dans l’histoire du festival, deux présidents ont assisté à la clôture: Roch Marc Christian Kaboré, président de la République du Faso depuis le 29 décembre 2015, et Alassane Dramane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire depuis le 6 mai 2011 ont remis ensemble le trophée. La côte d'Ivoire fut le pays d'honneur du festival : le président ivoirien ayant fait le déplacement, il avait fait dressé un village ‘’Akwaba’’ place de la nation, épaulé de plus de 300 festivaliers ivoiriens. La Côte d’Ivoire aurait décaissé plus de 50 000 000 de FCFA (USD 80,000, 75,000 euros) pour le Comité d’organisation du FESPACO, et  a offert un concert géant gratuit aux festivaliers avec Alpha Blondy à l’affiche, à l’ouverture officielle de la biennale. 

Selon le délégué général du Festival, Ardiouma Soma, ce sont 150 séances de projection pour plus de 165 films en huit jours dans 8 salles de projection ; 135 millions FCFA mobilisés pour les prix du palmarès officiel et les prix spéciaux; Plus de 100 kg de bronze, d’argent et d’or sous forme de trophées.

Par ailleurs, un colloque sur la formation aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel a constitué le thème de cette 25e édition, générant des résolutions en vue de consolider l’offre de formation des créateurs et des collaborateurs techniques et artistiques.

Dans un contexte aléatoire, la sécurité fut renforcée : fouilles à l'entrée, patrouilles dissuasives et agents en civil autour des lieux de rassemblement ont rassuré les festivaliers.

Depuis quelques années, le numérique a fini par être admis à la compétition officielle, après quelques résistances. L'autre nouveauté majeure est la suppression de la catégorie Diaspora dont les films sont ventilés dans la sélection officielle du FESPACO.

 

Ci-dessous : la directrice générale du Mica 2017, Suzanne Kourouma.

Mica 2017: la directrice

Des rencontres professionnelles, conférences, visionnages de films et ateliers, se sont tenus dans le cadre du MICA, le Marché International de Cinéma et de la Télévision qui a regroupé plus de 50 stands, selon son organisatrice Suzanne Kourouma, dont les sociétés Diffa, Cote Ouest et Canal+, de nombreuses organisations cinématographiques et des sociétés de productions de la région. 

Lire+ sur le Mica :

-----

Le FESPACO est aidé financièrement par l'Etat du Faso, et physiquement par de nombreux citoyens du pays. L'aide financière est également apportée par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), l’UNESCO, l’UNICEF, l’Union européenne et la coopération de plusieurs pays (Allemagne, Danemark, Finlande, France, Pays-Bas, République de Chine, Suède) ainsi que plusieurs sponsors privés. Cette année, la Lonab (loterie nationale) a contribué à hauteur de 102 millions de FCFA. TV5Monde et CANAL+ ne sont pas passés inaperçus, et ont conforté leur engagement à ce RV et au rayonnement du cinéma africain dans le monde. Par ailleurs, des compagnies aériennes comme la Royal Air Maroc et Air Côte d'Ivoire ont apporté leur soutien logistique. 

Malgré quelques griefs adressés à l’encontre de l'organisation et sur la sélection des films, on note une forte volonté des professionnels de faire perdurer ce festival unique. La prochaine édition (2019) du FESPACO fêtera ses 50 ans : "elle se teindra 23 février au 2 mars 2019, se penchera sur la dimension économique du cinéma et de l’audiovisuel pour faire de la filière un moteur de développement", a annoncé le délégué général du Festival, Ardiouma Soma.

 

Ci-dessous : des photos du spectacle de clôture du Fespaco 2017. 

Fespaco1

Fespaco2

Fespaco3

 

Fespaco5

Fespaco6

 

 

 

Ci-dessous : l'affiche du Fespaco 2017.

Fespaco 2017 affiche

 

. Articles liés au Fespaco :

le Fespaco a rendu hommage aux pionniers du cinéma africain

Au Fespaco, l'Afrique muscle plus que son cinéma

Ouverture du 25e Festival panafricain du cinéma et de la télévision

Programme des projections du FESPACO 2017

Innovations FESPACO 2017 : format numérique et formation mis en avant

Fespaco 2017: Bilan de l'OIF

Burkina : le festival de cinéma africain sous haute surveillance

Fespaco : formation Africalia sur «La réalisation d'un long métrage à l'ère du numérique»

Le Cinéma Numérique Ambulant au FESPACO 2017 : le Programme

Solar-powered movie theater opens in Burkina Faso ahead of film festival

Burkina : La activités de la Cinémathèque Africaine de Ouagadougou

FESPACO 2017 : Traité de coopération ivoiro-burkinabè

FESPACO : TV5MONDE a soutenu la production de 8 programmes en compétition

Fespaco 2017 : le programme de Canal+ pour célébrer les talents du secteur audiovisuel africain

Fespaco 2017 : quelle est la composition du comité ?

Burkina/FESPACO 2017: Plus de "1.000 films déjà enregistrés pour la 25e édition (ministre)

Vivendi ouvre quatre salles CanalOlympia en Afrique en janvier et février 2017

Afrique : Les investissements dans le secteur audiovisuel poursuivent leur progression en 2017

Invitation à la 25eme édition du FESPACO

Fespaco 2017 : renforcer le côté professionnel de ce festival

Un siècle de mémoire audiovisuelle africaine en train de disparaître

Burkina Faso : le Fespaco dévoile le contenu de son édition 2017

La 25e édition du FESPACO aura lieu du 25 février au 4 mars 2017

Fespaco 2017, appel à films : dépêchez-vous !

Discop – session Distribution : la relation ciné-TV en Afrique